/fr/1993/1/1

Ajouter un article

Jean-Marc Larrue, « Sur les scènes montréalaises », Cap-aux-Diamants, 1993, p. 32‑37.

Si le théâtre québécois est né avec Michel Tremblay et s'est émancipé avec Robert Lepage, il y a longtemps que les foules se pressent dans les nombreuses salles de la métropole pour assister à des spectacles dramatiques. Le théâtre anglophone a aussi connu ses heures de gloire, notamment dans la communauté yiddishophone de la «Lower Main».

André-G. Bourassa, Les nuits de la « Main » : cent ans de spectacles sur le boulevard Saint-Laurent (1891-1991), Montréal, VLB, 1993, 361 p., (« Études québécoises ; 30 »).

Jean-Marc Larrue, Le monument inattendu : le Monument-National de Montréal, 1893-1993, LaSalle, Québec, Hurtubise HMH, 1993, 322 p., (« Cahiers du Québec. Collection Histoire »).

Connexion