Edit lead

We are living in a digital world, a world that is produced by writing. We derive our identity from writing – from personal profiles, data entered into databases, lines of code. Every one of our actions is in some way based upon writing, from clicking to buying a book or planning a trip. The objects surrounding us are the results of processes of writing. The Canada Research Chair on Digital Textualities offers new interpretation and insight on the writing that has become part of our world. This website provides further information about the Chair's projects, member publications, and theoretical concepts used in research.

/en

Publications

Add an article

Marcello Vitali Rosati, « Culture numérique – Penser les attaques de Paris: la vidéo d’Anonymous », [En ligne : http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/penser-les-attaques-de-paris-la-video-danonymous/]. Consulté le20 janvier 2016.

Marcello Vitali Rosati, « Digital Architectures: The Web, Editorialization, and Metaontology », [En ligne : http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/digital-architectures-the-web-editorialization-and-metaontology/]. Consulté le20 janvier 2016.

This paper will present and try to demonstrate three main theses: Digital space is actual space, the space in which we live. A space is a set of relationships between objects; in our contemporary society, space is a hybridization of connected and non-connected objects that are structured by writing. In digital space, writing occupies a fundamental position. Writing is the essential material of digital space. The web, which is an important part of digital space, is comprised of writing: everything on the web is written; even images and videos are code. Writing is the actual material of digital space. Digital space is best interpreted and understood using a performative paradigm. Digital space is not a representation of reality; it is, however, a particular way of producing and organizing reality. Two main notions will be proposed to illustrate these theses: the notion of editorialization and the notion of metaontology.

Marcello Vitali Rosati, « Profil et collectif – séminaire Écritures numériques », [En ligne : http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/profil-et-collectif-seminaire-ecritures-numeriques/]. Consulté le20 janvier 2016.

Marcello Vitali Rosati, « Éditorialisation de l’universitaire », [En ligne : http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/editorialisation-de-luniversitaire/]. Consulté le20 janvier 2016.

Marcello Vitali-Rosati, « Chercheurs, votre travail est payé avec des fonds publics ! (2e catilinaire) », [En ligne : http://theconversation.com/chercheurs-votre-travail-est-paye-avec-des-fonds-publics-2e-catilinaire-49673]. Consulté le24 novembre 2015.

Certes les éditeurs ne font pas toujours leur travail. Mais les chercheurs eux-mêmes, par leurs motivations affichées ou cachées, ont une grosse responsabilité.

Marcello Vitali-Rosati, « Penser les attaques de Paris, autour de la vidéo d’Anonymous », [En ligne : http://theconversation.com/penser-les-attaques-de-paris-autour-de-la-video-danonymous-51095]. Consulté le24 novembre 2015.

Notre façon de penser l’événement, d’en parler, fait partie de l’événement. Réflexion autour de cette « éditorialisation » et du rôle d’Anonymous dans cette appropriation/relecture collective.

« Snapshot », .

Marcello Vitali-Rosati, « Dérives du numérique et possibilités de résistance : quelles libertés ? », [En ligne : http://theconversation.com/derives-du-numerique-et-possibilites-de-resistance-quelles-libertes-50180]. Consulté le24 novembre 2015.

« Le » numérique n’est ni un bien ou ni un mal, mais les technologies produisent un espace social particulier, avec des valeurs spécifiques. Il faut donc en faire une critique. Pour s’en libérer.

Marcello Vitali-Rosati, « Éditeurs, arrêtez de prendre en otage la connaissance ! (1e catilinaire) », [En ligne : http://theconversation.com/editeurs-arretez-de-prendre-en-otage-la-connaissance-1e-catilinaire-49670]. Consulté le24 novembre 2015.

Les éditeurs scientifiques et techniques font-ils vraiment leur travail de diffuseurs de la connaissance ? Pas sûr. Et si la solution passait par une diffusion gratuite des savoirs ?

Marcello Vitali-Rosati, « L’écrivain et l’architecte », [En ligne : http://blog.sens-public.org/marcellovitalirosati/lecrivain-et-larchitecte/]. Consulté le21 janvier 2016.

Log in