Marcello Vitali-Rosati

Edit lead

Marcello Vitali-Rosati is Associate Professor in the Department of French Literature at the University of Montreal and holds the Canada Research Chair on Digital Textualities. He studied Philosophy and Literature and holds a Ph.D. from the University of Pisa (Italy) and the University of Paris IV La Sorbonne. Previous publications include several articles and four books: Riflessione e trascendenza: Itinerari a partire da Lévinas (ETS, 2003), Corps et virtuel: Itinéraires à partir de Merleau-Ponty (Harmattan, 2009), S'orienter dans le virtuel (Hermann, 2012), and Égarements: Amour, mort et identités numériques (Hermann, 2014).

He has taught at the Foreign University of Perugia (Italy) and at art and technology schools in Paris.

His research focuses on developing a philosophical reflection on the changes brought by digital technologies - the idea of digital identity, the concept of the author in the era of the Web, the forms of production, publication and diffusion of online content, and the notion of “editorialization”.

marcello.vitali.rosati@umontreal.ca

/en/Team/Marcello-Vitali-Rosati

Events

Books

Articles

Book chapters

Publications

Add an articleEDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « Éditorialisation », in Gilles Rouet, (éd.). 100 notions. Management et numérique, éd. Gilles Rouet, Paris, Les éditions de l’immatériel, 2017, (« 100 notions »), p. 102‑104.

L'éditorialisation désigne l'ensemble des dynamiques qui produisent et structurent l'espace numérique. Ces dynamiques sont les interactions des actions individuelles et collectives avec un environnement numérique particulier.

EDIT EDIT

Marcello Vitali-Rosati, « « Littérature numérique » : changements et continuité », TicArtToc, 2016, p. 32‑35.

Les technologies numériques changent-elles vraiment la littérature? Peut-on parler d'une littérature numérique? Y a-t-il opposition entre la littérature papier et la littérature numérique? D'une part, on pourrait dire qu'il n'existe aucune opposition entre ces deux formes de littérature cas, dans les faits, il n'y a que des pratiques qui s'inscrivent toujours dans une continuité. D'autre part, on pourrait affirmer qu'au contraire il y a des différences fondamentales dans les pratiques d'écritures, dans les modèles de diffusion et de réception, dans les formats, dans les supports, etc. Cet article explore ces deux perspectives.

EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT EDIT

Log in